Taïwan, entre aborigènes et « folk » sino-taïwanaise

7:16 Contact

Noseflute-JayChou.jpg
La flute de nez aborigène et star taïwanaise : Jay Chou

Un voyage dans une île sur laquelle Djiboutik n’avait jamais posé le pied, Taïwan.

Nous écoutons d’abord des pièces des peuples premiers de l’île. Ceux-ci façonnent une musique très fascinante à base de chants a-mélodiques dans la tribu des Bununs et d’instruments inconnus dans la tribu des Amis.

Puis, nous passons 40 minutes avec Adriana Wu, jeune étudiante taïwanaise, qui nous parle de la musique « folk » de l’île. Entendez « folk » dans son sens premier, la musique du peuple, la musique populaire. C’est surtout les textes qui sont témoins de la culture typiquement taïwanaise. Cette culture est d’ailleurs la véritable culture traditionnelle chinoise, car, sur le continent, la culture a été artificiellement modifiée par la révolution culturelle chère à Mao Zedong.

Laissez un commentaire

Votre commentaire

Attention: Votre message s'affichera dans quelques temps... Il ne sert a rien de le poster une seconde fois.